PROJET PÉDAGOGIQUE

Le projet pédagogique définit les visées pédagogiques et les choix méthodologiques qui permettent à un Pouvoir Organisateur de mettre en œuvre son projet éducatif. "Article 64 du décret « Missions de l'école », 24 juillet 1997"

Le projet pédagogique est basé et vit selon les valeurs du projet éducatif de l'école chrétienne et de son projet pastoral. En référence au texte « Mission de l'école chrétienne », voici les axes majeurs du projet pédagogique que notre établissement entend privilégier. Afin d'aider tous les enfants à développer leurs apprentissages, au maximum de leurs possibilités, en termes de capacités (savoir-être) et de compétences (savoir et savoir-faire), et pour qu'ils s'approprient et vivent les valeurs définies dans le projet éducatif, l'équipe enseignante entend pratiquer une pédagogie:

  • fonctionnelle,

  • active,

  • interdisciplinaire,

  • différenciée

  • et globale.

Une pédagogie fonctionnelle:

Elle replace les apprentissages dans les situations qui leur donnent un sens. Les notions ne sont pas enseignées pour elles-mêmes, mais intégrées dans le contexte qui les fait vivre. Elle vise à rendre l'apprenant conscient du « pourquoi il apprend ce qu'il apprend ». Au travers des projets de classe, de cycle, d'école, dans un environnement riche et varié, elle incite l'élève à se poser des questions sur la signification de ce qu'il apprend. Elle développe ainsi la confiance en soi et construit sa personnalité.

Une pédagogie active:

Elle confie à l'enfant la responsabilité de son propre apprentissage. Elle investit sur son savoir « déjà-là » et non sur son ignorance présumée. L'élève a vécu de multiples expériences sur lesquelles l’enseignant(e) peut s’appuyer et qu'il faudra organiser. Cette pédagogie suscite chez l’enfant des démarches, des comportements qu’il partage avec les autres. Il acquiert ainsi un esprit d'entraide et de solidarité, et se responsabilise dans son projet de développement personnel.

Une pédagogie interdisciplinaire:

Le cloisonnement ralentit l'accès à la compréhension; les activités, notions et concepts ne peuvent avoir de sens que s’ils sont mis en relation et finalisés. L'interdisciplinarité se justifie par la nécessaire adaptation de la pédagogie tant au développement de l'enfant qu'aux caractéristiques du milieu et des deux langages que sont la langue maternelle et les mathématiques. C'est à partir d'activités globales et fonctionnelles de lecture et d'écriture, nées de situations de vie que se développent les « savoir-lire » et « savoir-écrire ». Il faut donner du sens aux activités par l'interdisciplinarité et donc organiser l'apprentissage en concevant une autre gestion du temps, laquelle se traduit par le souci de mettre en relation, de décloisonner les années scolaires, les personnes, les espaces, les matières, les domaines au sein d'une même branche, les notions au sein d'un même domaine.

Une pédagogie différenciée:

Tous les enfants peuvent apprendre, mais à leur rythme et en fonction de leur vécu social, affectif et culturel. Un dialogue constructif et personnalisé entre l'enseignant et l'enfant, permet à celui-ci de mieux comprendre son fonctionnement et d'améliorer son apprentissage. L'évaluation formative contribue à atteindre ce but: l'enfant a droit à l'erreur, qui lui permet, grâce à l'aide de l'enseignant, d'analyser ses démarches, de construire ses savoirs et de progresser. Elle lui donne la chance de poursuivre ses apprentissages, de valoriser ses progrès et d'organiser des situations, lui permettant  de franchir les difficultés et de transformer ses savoirs. Grâce à cette pédagogie, l'enfant développe un esprit d'analyse et de responsabilité dans son développement personnel et vit l'intériorité. Cette pédagogie pratique aussi l’hétérogénéité des groupes et varie les situations d’apprentissage (travail individuel, collectif, en groupe et en interaction).

Une pédagogie globale:

L'enfant a aussi des mains pour tâtonner, pour construire, un cœur pour s'émouvoir, un caractère pour s'opposer, accepter, vouloir faire autrement, collaborer... Nous tenons compte de l’importance des rythmes et créons des situations d’apprentissage qui permettent à l’élève de développer différentes facettes de sa personnalité : intellectuelle, psychomotrice, affective, esthétique, sociale, morale et religieuse.

Travailler dans cette conception de l'apprentissage, c'est: Donner à tous les mêmes chances de réussite.

Nous valorisons l'épanouissement global de la personne et non seulement la connaissance des matières. En ce sens, l'école se donne pour objectif de développer la « tête », le « corps », l’ « esprit » et le « cœur ». Elle est attentive à chacun pour assurer à tous les mêmes chances de réussite.

Apprendre à apprendre.

L'enfant n'apprend pas seul mais bien en confrontant ses idées à celles des autres, en se posant des questions pour relancer et orienter sa recherche. Envisager cette conception, c'est le rendre créatif et l'aider à devenir un citoyen responsable. C'est tout au long de son parcours scolaire, grâce à une continuité des apprentissages dans et à travers les cycles, qu'il maîtrisera et s'assurera ainsi l'acquisition des « Socles de compétences » (niveaux à atteindre en fin de cycle).

Respecter son rythme.

Chaque enfant évolue à son rythme avec son « déjà-là », en fonction des démarches qu’il met en œuvre. Il maîtrise les différents savoirs à partir d'outils qu'il  construit grâce à l’aide de personnes « ressources ». Ainsi nous souhaitons nous occuper de tous nos enfants et développer les apprentissages et les possibilités de chacun, en organisant des moments de différenciation, de remédiation et de dépassement.

Se « sentir bien ».

L'école n'est pas seulement un lieu d’apprentissages cérébraux, mais veille aussi à ce que l’enfant développe son esprit et son corps. Une attention particulière est dès lors apportée à la psychomotricité, dès l’école maternelle, au développement corporel, aux activités culturelles et artistiques, ainsi qu’aux pratiques démocratiques.

 

Vivre en communauté.

L'équipe éducative hétérogène, soucieuse d'utiliser les qualités et les compétences de chacun, favorise le travail en partenariat. Les enseignants, acteurs de communication,

  • favorisent la créativité,

  • se concertent, mettent en commun et partagent,

  • se forment (projet personnel de développement),

  • animent le projet chrétien de l'école au travers d'une équipe pastorale

  • et associent à leur projet tous les partenaires de l'école.

Nous contacter

Adresse

© Copyright 2019 by École Notre-Dame. Proudly created with Wix.com

Tel: 065/77.70.74

Email: secretariat@ecolenotredamewasmes.com

Rue des Alliés, 5

Rue de la Station, 27

7340 Wasmes